Notre origine

Wallack, ce mot de 7 lettres n'a pas été choisi par hasard, il a de nombreuses significations. Celui-ci représente nos convictions et nos intentions.

Wallhack

Le mot « wallhack » vient du monde vidéoludique. Il désigne un outil de triche permettant à un joueur de voir ses ennemis, ses alliés ou des objets à travers les murs pour être omniscient au sein de son environnement.

Les systèmes d’information devenant toujours plus complexe, il n’est pas rare de perdre la vision sur l’environnement dans lequel chacun évolue.

Le rôle de Wallack est de vous restituer une visibilité totale sur vos propres systèmes ainsi que sur le monde extérieur numérique pour exercer votre business plus sereinement.

Wall

Wall (mur en français,) peut être interprété comme la muraille dressée contre l’envahisseur.

Nous voulons incarner les protections de vos systèmes d’informations qui permettront de repousser les assauts auxquels vos systèmes sont confrontés.

La muraille permet une sécurité périmétrique entourant tout le système d’information d’une société.


Le bouclier

Le bouclier, symbole protecteur très souvent utilisé dans les domaines de la défense. Il permet une protection plus précise qu’une muraille afin de se prémunir des attaques les plus ciblés.

Dans un contexte de budget restreint, vous ne pouvez pas vous défendre contre tout. Nous voulons pour vous une protection précise et adaptée par rapport aux menaces qui vous concernent.

Made in France

Les deux L de Wallack forment également le drapeau français aux teintes de notre entreprise. Ceci représente notre volonté de revendiquer notre appartenance à un écosystème français de la cyber riche en acteurs et en savoir-faire.

Notre ambition principale : mettre à votre profit les forces de cet écosystème et le renforcer grâce à des prestations innovantes, garantes d’une meilleure sécurité pour les acteurs de l’économie française.

Nos fondateurs


Julien YVENAT

2 ans Expert Réseau
3 ans Expert SOC Niveau 3


L'expertise de Julien et sa connaissance du terrain grâce à de nombreuses relations clients lui permettent de maitriser les besoins clients et développer des offres en adéquation avec le marché.


Alexandre MATTHEY-DORET

3 ans RSSI


Le dévouement et la rigueur permettent à Alexandre d'accompagner et d'endosser la responsabilité de la sécurité des entreprises avec une grande réussite et satisfaction de celles-ci.


Damien LEROY

3 ans Expert Audits Techniques


L'expertise technique de Damien apporte un regard critique et constructif sur vos infrastructures et votre organisation afin de vous évaluer et de vous faire évoluer.

Julien Yvenat

Je suis un ingénieur passionné par les réseaux et la sécurité. Après mon Bac S Sciences de l’ingénieur section européenne, je décide d'effectuer un DUT Réseaux & Télécommunications en alternance pour pouvoir approfondir mes connaissances et les appliquer dans un contexte réel.

C'est ainsi que commencent mes études supérieures en tant qu’alternant ; étudiant au sein de l'IUT de Saint-Malo et salarié chez Orange Business Service. Dans ce cadre la configuration des équipements réseaux des clients d'Orange était ma principale activité. J'ai pu également travailler sur des équipements cœur de réseaux d'Orange me permettant ainsi d'aborder les deux côtés d'une liaison FAI. À la suite de l’obtention de mon DUT, je souhaitais approfondir mes connaissances et me spécialiser dans la sécurité avec un diplôme d’ingénieur spécialisé en cyberdéfense au sein de l'ENSIBS et ce toujours en alternance chez Orange.

J'ai donc intégré Orange Cyberdéfense et plus particulièrement le SOC dédié à la réponse à incidents au sein de l'équipe de niveau 3 spécialisé dans la construction de solutions de sécurité en environnements clients. J'ai pu ainsi mettre en place des solutions de gestion des incidents de sécurité (SIEM) permettant de donner une visibilité aux clients sur son système d’informations et ainsi améliorer sa sécurité.

Fort de ces cinq ans d'expériences professionnelles, j’ai décidé avec deux étudiants de l’ENSIBS de créer cette entreprise afin de mettre à profit nos connaissances dans le domaine de la cyberdéfense au service des PME.

Alexandre Matthey-Doret

Tout petit déjà, je disais à mes parents que je serai ingénieur une fois grand (mon père en a eu des sueurs froides croyez-le bien !).

Et ? Ingénieur ?! Pour quoi faire ? C’est probablement la question que je me suis posée une bonne partie de ma vie.

La réponse, je l’ai éludée le plus longtemps possible : des études scientifiques générales, les classes préparatoires…j’ai mis en œuvre tous les stratagèmes possibles et imaginables pour repousser mon choix

Et ce choix, il a bien fallu le faire à un moment donné. C’est alors que je me suis posé une question essentielle : que voulais-je faire de ma vie professionnelle ? Que voulais-je devenir et surtout incarner pour les autres ?

La réponse m’est alors apparue plus évidente : je voulais que mon métier ait une utilité forte à la société mais aussi qu’il soit au service du plus grand nombre, pour leur apporter sécurité et protection. Après une rapide déconvenue du côté de nos forces de sécurité (qui est capable de grimper à une corde sérieusement ?), je me suis demandé : « qu’aimes-tu en dehors des trains ? ». « L’informatique » me répondis-je.

C’est alors que je me suis demandé : « et les ordinateurs ? Qui les défend ? Une grande partie de notre société repose sur eux au quotidien ! ». Et de fil en aiguille, j’ai intégré l’ENSIBS, école d’ingénieur, en filière cyberdéfense.

Aujourd’hui, c’est convaincu de la nécessité de développer cette filière pour les emplois qu’elle représente, pour la sécurité qu’elle induit pour nos compatriotes et leurs initiatives, que je me lance dans ce projet qu’est la création de WALLACK ; projet que j’espère le plus prospère possible !

Damien Leroy

Damien Leroy est un passionné par les nouvelles technologies voyageant à la recherche de défi.

Très vite intéressé par l’informatique et l’électronique lors de ses études, il se dirige sans aucun doute vers un DUT informatique. Cela lui permet d’appréhender de nombreuses problématiques rencontrées par les entreprises, allant de la gestion des données au développement de solutions sur mesure adaptées.

Après sa participation à plusieurs concours informatique et toujours à la recherche de nouveaux challenges, la sécurité informatique semble être un nouveau terrain de jeu tout trouvé.

Contrat d’alternance signé et candidature acceptée à l’ENSIBS en Cyberdéfense, une nouvelle page s’écrit. Trois ans d’apprentissage et de rencontres liés à l’univers de la cybersécurité. Mais surtout trois ans sur le terrain, au plus proche des problématiques clients. D’abord en poste pour le maintien en condition opérationnelle des équipements de sécurité clients, il renforce ensuite une équipe d’audit offensive. C’est là qu’il réalise de nombreuses missions sensibles, dans le but d’évaluer le niveau de sécurité de divers clients et de leur proposer des moyens d’évolutions.

Un métier passionnant trouvé, un objectif atteint, cela ne suffit pas. Une nouvelle motivation apparait, celle de travailler utile, de réaliser des solutions viables et efficaces, de donner des réponses et d’accompagner ceux qui en ont besoin. Pour cela, un seul moyen possible, trois associés, une vision commune, et la création d’une organisation pour donner un cadre à ce nouveau défi…

Notre origine

Wallack, ce mot de 7 lettres n'a pas été choisi par hasard, il a de nombreuses significations. Celui-ci représente nos convictions et nos intentions.

Wallhack

Le mot « wallhack » vient du monde vidéoludique. Il désigne un outil de triche permettant à un joueur de voir ses ennemis, ses alliés ou des objets à travers les murs pour être omniscient au sein de son environnement.

Les systèmes d’information devenant toujours plus complexe, il n’est pas rare de perdre la vision sur l’environnement dans lequel chacun évolue.

Le rôle de Wallack est de vous restituer une visibilité totale sur vos propres systèmes ainsi que sur le monde extérieur numérique pour exercer votre business plus sereinement.

Wall

Wall (mur en français,) peut être interprété comme la muraille dressée contre l’envahisseur.

Nous voulons incarner les protections de vos systèmes d’informations qui permettront de repousser les assauts auxquels vos systèmes sont confrontés.

La muraille permet une sécurité périmétrique entourant tout le système d’information d’une société.


Le bouclier

Le bouclier, symbole protecteur très souvent utilisé dans les domaines de la défense. Il permet une protection plus précise qu’une muraille afin de se prémunir des attaques les plus ciblés.

Dans un contexte de budget restreint, vous ne pouvez pas vous défendre contre tout. Nous voulons pour vous une protection précise et adaptée par rapport aux menaces qui vous concernent.

Made in France

Les deux L de Wallack forment également le drapeau français aux teintes de notre entreprise. Ceci représente notre volonté de revendiquer notre appartenance à un écosystème français de la cyber riche en acteurs et en savoir-faire.

Notre ambition principale : mettre à votre profit les forces de cet écosystème et le renforcer grâce à des prestations innovantes, garantes d’une meilleure sécurité pour les acteurs de l’économie française.

Nos fondateurs


Julien YVENAT

2 ans Expert Réseau
3 ans Expert SOC Niveau 3


L'expertise de Julien et sa connaissance du terrain grâce à de nombreuses relations clients lui permettent de maitriser les besoins clients et développer des offres en adéquation avec le marché.


Alexandre MATTHEY-DORET

3 ans RSSI


Le dévouement et la rigueur permettent à Alexandre d'accompagner et d'endosser la responsabilité de la sécurité des entreprises avec une grande réussite et satisfaction de celles-ci.


Damien LEROY

3 ans Expert Audits Techniques


L'expertise technique de Damien apporte un regard critique et constructif sur vos infrastructures et votre organisation afin de vous évaluer et de vous faire évoluer.

Julien Yvenat

Je suis un ingénieur passionné par les réseaux et la sécurité. Après mon Bac S Sciences de l’ingénieur section européenne, je décide d'effectuer un DUT Réseaux & Télécommunications en alternance pour pouvoir approfondir mes connaissances et les appliquer dans un contexte réel.

C'est ainsi que commencent mes études supérieures en tant qu’alternant ; étudiant au sein de l'IUT de Saint-Malo et salarié chez Orange Business Service. Dans ce cadre la configuration des équipements réseaux des clients d'Orange était ma principale activité. J'ai pu également travailler sur des équipements cœur de réseaux d'Orange me permettant ainsi d'aborder les deux côtés d'une liaison FAI. À la suite de l’obtention de mon DUT, je souhaitais approfondir mes connaissances et me spécialiser dans la sécurité avec un diplôme d’ingénieur spécialisé en cyberdéfense au sein de l'ENSIBS et ce toujours en alternance chez Orange.

J'ai donc intégré Orange Cyberdéfense et plus particulièrement le SOC dédié à la réponse à incidents au sein de l'équipe de niveau 3 spécialisé dans la construction de solutions de sécurité en environnements clients. J'ai pu ainsi mettre en place des solutions de gestion des incidents de sécurité (SIEM) permettant de donner une visibilité aux clients sur son système d’informations et ainsi améliorer sa sécurité.

Fort de ces cinq ans d'expériences professionnelles, j’ai décidé avec deux étudiants de l’ENSIBS de créer cette entreprise afin de mettre à profit nos connaissances dans le domaine de la cyberdéfense au service des PME.

Alexandre Matthey-Doret

Tout petit déjà, je disais à mes parents que je serai ingénieur une fois grand (mon père en a eu des sueurs froides croyez-le bien !).

Et ? Ingénieur ?! Pour quoi faire ? C’est probablement la question que je me suis posée une bonne partie de ma vie.

La réponse, je l’ai éludée le plus longtemps possible : des études scientifiques générales, les classes préparatoires…j’ai mis en œuvre tous les stratagèmes possibles et imaginables pour repousser mon choix

Et ce choix, il a bien fallu le faire à un moment donné. C’est alors que je me suis posé une question essentielle : que voulais-je faire de ma vie professionnelle ? Que voulais-je devenir et surtout incarner pour les autres ?

La réponse m’est alors apparue plus évidente : je voulais que mon métier ait une utilité forte à la société mais aussi qu’il soit au service du plus grand nombre, pour leur apporter sécurité et protection. Après une rapide déconvenue du côté de nos forces de sécurité (qui est capable de grimper à une corde sérieusement ?), je me suis demandé : « qu’aimes-tu en dehors des trains ? ». « L’informatique » me répondis-je.

C’est alors que je me suis demandé : « et les ordinateurs ? Qui les défend ? Une grande partie de notre société repose sur eux au quotidien ! ». Et de fil en aiguille, j’ai intégré l’ENSIBS, école d’ingénieur, en filière cyberdéfense.

Aujourd’hui, c’est convaincu de la nécessité de développer cette filière pour les emplois qu’elle représente, pour la sécurité qu’elle induit pour nos compatriotes et leurs initiatives, que je me lance dans ce projet qu’est la création de WALLACK ; projet que j’espère le plus prospère possible !

Damien Leroy

Damien Leroy est un passionné par les nouvelles technologies voyageant à la recherche de défi.

Très vite intéressé par l’informatique et l’électronique lors de ses études, il se dirige sans aucun doute vers un DUT informatique. Cela lui permet d’appréhender de nombreuses problématiques rencontrées par les entreprises, allant de la gestion des données au développement de solutions sur mesure adaptées.

Après sa participation à plusieurs concours informatique et toujours à la recherche de nouveaux challenges, la sécurité informatique semble être un nouveau terrain de jeu tout trouvé.

Contrat d’alternance signé et candidature acceptée à l’ENSIBS en Cyberdéfense, une nouvelle page s’écrit. Trois ans d’apprentissage et de rencontres liés à l’univers de la cybersécurité. Mais surtout trois ans sur le terrain, au plus proche des problématiques clients. D’abord en poste pour le maintien en condition opérationnelle des équipements de sécurité clients, il renforce ensuite une équipe d’audit offensive. C’est là qu’il réalise de nombreuses missions sensibles, dans le but d’évaluer le niveau de sécurité de divers clients et de leur proposer des moyens d’évolutions.

Un métier passionnant trouvé, un objectif atteint, cela ne suffit pas. Une nouvelle motivation apparait, celle de travailler utile, de réaliser des solutions viables et efficaces, de donner des réponses et d’accompagner ceux qui en ont besoin. Pour cela, un seul moyen possible, trois associés, une vision commune, et la création d’une organisation pour donner un cadre à ce nouveau défi…